In tour con Camilla e Raffaele…

Articolo 753

…e i capolavori di Marco Martalar…

Non è ancora maturo il tempo per far conoscere a Camilla e Raffaele i disastri naturali o causati dall’uomo. Per il momento è giusto che vivano le loro fantasie di bambini spensierati. C’è sempre tempo per le inevitabili oscurità della vita, anche se sono utili per apprezzare maggiormente i momenti sereni e luminosi… Quest’anno Paola ed io ci siamo divisi fra due grandi impegni, il lavoro che non deve mai smettere di “sfornare” novità e quello di nonni che non devono mai smettere di fare opera di apprendimento. Abbiamo quindi approfittato di qualche breve pausa per rilassarci e accompagnare i “piccoli” a vedere parchi, musei, meraviglie naturali… e le opere di Marco Martalar, un artista dell’Altopiano di Asiago che con quello che restava degli alberi caduti durante la Tempesta Vaia ha “creato” delle vere e proprie opere d’arte, donando a tutti, grandi e piccini, un po’ di magia per meglio sopportare la tristezza di un disastro che noi adulti abbiamo vissuto con immensa apprensione e che  le future generazioni, purtroppo, ne pagheranno le conseguenze… Ma per ora lasciamoci cullare per qualche istante (e anche di più…) da questi titani che abitano nelle “Terre di Vaia”  fra il Veneto ed il Trentino e che speriamo sempre più numerosi  !!







Article 753

En tournée avec Camilla et Raffaele…

…et les chefs-d’œuvre de Marco Martalar…

Le moment n’est pas encore venu d’initier Camilla et Raffaele aux catastrophes naturelles ou d’origine humaine. Pour l’instant, il est normal qu’ils vivent leurs imaginations d’enfant insouciants. Il y a toujours du temps pour les inévitables obscurités de la vie, même si elles sont utiles pour mieux apprécier les moments sereins et lumineux… Cette année, Paola et moi  nous nous sommes séparés entre deux engagements importants, le travail qui ne doit jamais cesser de « pondre » des nouveautés et celui des grands-parents qui ne doivent jamais faire un travail d’apprentissage . Nous avons donc profité de quelques courtes pauses pour nous détendre et accompagner les “petits” à la découverte de parcs, musées, merveilles naturelles… et les œuvres de Marco Martalar, un artiste du Plateau d’Asiago qui avec ce qui restait des arbres tombés lors de la Tempête Vaia a “créé” de véritables œuvres d’art, donnant à chacun, petits et grands, un peu de magie pour mieux supporter la tristesse d’un désastre que nous, les adultes, nous avons vécu avec une immense appréhension et dont les générations futures, malheureusement, paieront les conséquences… Mais pour l’instant, laissons-nous bercer quelques instants (et même plus…) par ces titans qui vivent dans les “Terres de Vaia” entre Vénétie et Trentin et dont nous espérons qu’ils seront de plus en plus nombreux !!







Centa San Nicolò (TN)

27 luglio/juillet 2023

Nell’attesa di andare a far visita al Drago Vaia, Camilla si diletta a danzare come una farfalla…

En attendant de visiter le Dragon Vaia, Camilla s’amuse à danser comme un papillon…






Magré – Lavarone (TN)

27 luglio/juillet 2023

Stiamo percorrendo il sentiero del drago… siamo tutti impazienti di incontrarlo !!

Nous marchons sur le Chemin du Dragon… nous avons tous hâte de le rencontrer !!






…che gioia vedere lo sguardo meravigliato di Camilla e Raffaele. Queste sono le soddisfazioni della vita !!

… quelle joie de voir le regard émerveillé de Camilla et Raffaele. Ce sont les satisfactions de la vie !!






I primi approcci di Camilla con il Drago Vaia… sembra proprio che ci sia del feeling…

Les premières approches de Camilla avec le Dragon Vaia… on dirait vraiment qu’il y a du feeling…






…Raffaele invece vorrebbe cavalcarlo, ma è un’opera d’arte e non si può…

…Raffaele, lui, aimerait le monter, mais c’est une œuvre d’art et on ne peut pas…







…giocando rispettosamente all’ombra del nuovo amico…

…jouant respectueusement dans l’ombre du nouvel ami…






…nel frattempo genitori e nonni ammirano il superbo panorama…

…pendant ce temps, parents et grands-parents admirent le superbe panorama…







Marcesina – Rifugio/Refuge Barricata (TN)

28 luglio/juillet 2023

Prima della fine di ottobre 2018 questa era una meravigliosa, secolare foresta. In questo altopiano la devastazione della Tempesta Vaia è stata ai massimi livelli…

Avant fin octobre 2018, c’était une belle et ancienne forêt. Sur ce plateau, la dévastation de la Tempête Vaia a été à son plus haut niveau…






I giovani abeti sono la speranza di una nuova foresta, ma il tempo sarà molto lungo.

Les jeunes sapins sont l’espoir d’une nouvelle forêt, mais le temps sera très long.






Sfortunatamente, da qualche tempo, quello che si è salvato sta morendo…

Malheureusement, depuis quelques temps, celui qui a survécu est en train de mourir…






Giovani piante e fiori sgargianti crescono fra le radici divelte dall’uragano.

De jeunes plantes et des fleurs aux couleurs vives poussent parmi les racines déracinées par l’ouragan.







In lontananza qualcuno sta prendendo il volo : è l’Aquila di Marcesina, regina dei cieli e simbolo indiscusso di libertà e fierezza.

Au loin quelqu’un prend son envol : c’est l’Aigle de Marcesina, reine des cieux et symbole incontesté de liberté et de fierté.






…le ali dell’Aquila sembrano l’anima degli abeti che si apprestano a salire in cielo…

…les ailes de l’aigle ressemblent à l’âme des sapins qui se préparent à monter vers le ciel…




Sotto lo sguardo vigile di nonna Paola e nonno Renato, Camilla e Raffaele si inerpicano sul sentiero che conduce nella dimora dell’Aquila di Marcesina.

Sous le regard attentif de grand-mère Paola et de grand-père Renato, Camilla et Raffaele gravissent le chemin qui mène à la demeure de l’Aigle de Marcesina.






Con i suoi 7 metri al altezza e 5 di lunghezza è la più grande Aquila in legno d’Europa. Per la sua costruzione l’artista marco Martalar ha utilizzato 1800 viti assemblando 1500 pezzi di legno.

Avec ses 7 mètres de hauteur et 5 de longueur, c’est le plus grand Aigle en bois d’Europe. Pour sa construction, l’artiste Marco Martalar a utilisé 1 800 vis en assemblant 1 500 pièces de bois.






Dopo quasi 5 anni dalla catastrofe, sono ancora innumerevoli le cataste di tronchi che attendono di essere trasferiti altrove. Raggiungendo la velocità massima di 217,3 km/h e scaricando 715,8 mm. di pioggia, la Tempesta Vaia ha abbattuto 14 milioni di alberi…

Près de 5 ans après la catastrophe, d’innombrables piles de grumes attendent encore d’être transférées ailleurs. La vitesse maximale atteinte par le vent était de 217,3 km/h, déversant 715,8 mm. de pluie. La Tempête Vaia a abattu 14 millions d’arbres…





Rifugio Marcesina. Giovani esseri umani e giovani mucche si confrontano… con poco interesse da parte delle giovani mucche…

Refuge Marcésina. Jeunes humains et jeunes vaches se comparent… sans grand intérêt de la part des jeunes vaches !!






…meraviglioso abitante della foresta… – …merveilleux habitant de la forêt…






Gallio (VI)

28 luglio/juillet 2023

Simbolo dello stemma comunale di Gallio, il Gallo di Vaia è stato realizzato dall’artista Marco Martalar nell’agosto 2021.

Symbole des armoiries communales de Gallio, le Coq de Vaia a été créé par l’artiste Marco Martalar en août 2021.






Luserna – Malga/Alpage Millegrobbe (TN)

16 agosto/août 2023

Dinanzi a questa magica distesa verde, si erge fiero il Cervo, guardiano dell’Alpe Cimbra.

Devant cette étendue de verdure magique, se dresse fièrement le Cerf, gardien de l’Alpe Cimbra.







In un paesaggio bucolico, circondato dal silenzio interrotto dai campanacci delle mucche e dal vento tra le fronde degli abeti, tutto sembra prendere una magica piega…

Dans un paysage bucolique, entouré du silence rompu par les cloches des vaches et par le vent dans les sapins, tout semble prendre une tournure magique…





I nonni hanno portato a “spasso” Camilla e Camilla ha portato a “spasso” la sua scolaresca di peluche…

Les grands-parents ont emmené Camilla faire une “promenade” et Camilla a emmené ses écoliers en peluche faire une “promenade”…






…conversando con il suo amico scoiattolo…

…conversant avec son ami écureuil…

10 commenti su “In tour con Camilla e Raffaele…”

  1. Quelle belle balade pour vous deux accompagnés de vos petits-enfants. Magnifiques sculptures.
    Merci de nous faire profiter de tous ces paysages.
    A bientôt en Bourgogne,
    Bien amicalement

  2. Quelles magnifiques créations, et belle balade qui laissera un merveilleux souvenir dans la mémoire des petits et des grands.
    Merci pour cette belle découverte.

  3. Vu un Raphaël avec un doudou comme le mien.
    Craquants ces petits enfants dans la nature.
    Très belles sculptures en bois.
    Sylvie

  4. belle balade. Les sculptures sont superbes.Profitez bien de vos petits enfants, ces promenades leur laisseront de beaux souvenirs. Bonne journée

  5. Ceux que la tempête a épargné ne résistent pas à la sècheresse on dirait. Laissons la nature faire à son propre rythme. Quand à ces œuvres de bois, je les trouve magnifiques. Quel talent ce sculpteur. Et je le redis, quel esprit étroit et borné pour ceux qui ont brulé ce merveilleux dragon. Voila une très belle promenade avec les enfants qui en ont pris plein les yeux.

Lasciami qui un commento

Questo sito usa Akismet per ridurre lo spam. Scopri come i tuoi dati vengono elaborati.

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: