Primavera sorniona.

Articolo 508

Non so se le stranezze di questo periodo abbiano modificato la nostra visione della vita o se le stagioni abbiano modificato il loro abituale andamento, ma mi sembra di ricordare che ad aprile tutto era in piena fioritura, i prati scoppiavano letteralmente di fiori e colori, gli alberi erano popolati da miriadi di uccellini e le siepi da eserciti di farfalle. Dopo un periodo di siccità maledetta seguìto da un periodo di pioggia benedetta il tempo non è ancora stabile e il rigore dell’inverno non vuole cedere il posto al tepore della primavera. I fiori sbocciano ugualmente, un pò infreddoliti ; rare farfalle colorano i giardini e passerotti solitari rompono il silenzio di questa primavera sorniona, ma tutto sembra ancora dormire. Che si può fare ? Nell’attesa che un pò di sole riscaldi la terra e che la primavera esploda nei suoi colori e prenda il volo … se manca qualcosa in giardino, perchè non recuperarla da qualche parte ?

La fantasia è sempre d’aiuto quando manca qualcosa nei nostri cuori …





Article 508

Printemps sournois.

Je ne sais pas si le bizarreries de cette période ont changé notre vision de la vie ou si les saisons ont changé leur cours habituel, ma il me semble de se souvenir qu’en avril tout était en pleine floraison, les prairies débordaient littéralement de fleurs et de couleurs, les arbres étaient peuplés de myriades de petits oiseaux et les haies d’armées de papillons. Après une période de sècheresse maudite suivie d’une période de pluies bénies, le temps n’est pas encore stable et la rigueur de l’hiver ne veut pas céder la place à la chaleur du printemps. Les fleurs fleurissent quand même, transis de froid ; des papillons rares colorent les jardins et des moineaux solitaires rompent le silence de ce printemps sournois, mais tout semble encore dormir. Que pouvons-nous faire ? Dans l’attente qu’un peu de soleil réchauffe la terre et que le printemps explose dans ses couleurs et s’envole … s’il manque quelque chose dans le jardin, pourquoi ne pas le récupérer dans quelque part ?

La fantaisie est toujours utile lorsqu’il manque quelque chose dans nos cœurs …





Una giovane foglia di edera tenta di prendere colore.

Une jeune feuille de lierre essaie de prendre de la couleur.





Un trifoglio spunta dai teneri fili d’erba …

Un trèfle émerge des tendres brins d’herbe …




… e la fortuna si annuncia con un quadrifoglio e addirittura un … quinquifoglio …

… et la chance s’annonce avec un trèfle à quatre feuilles et même un … trèfle à cinq feuilles …





Il vecchio biancospino sembra una nuvola bianca …

La vieille aubépine ressemble à un nuage blanc …





… e le bacche rosse dell’inverno cedono il posto al candidi fiori della nuova primavera.

… et les baies rouges de l’hiver cèdent la place aux fleurs blanches du nouveau printemps.





I fiori del mughetto si nascondono tra le sue grandi foglie, ma il vento sparge il suo profumo e svela la loro grande e umile bellezza.

Les fleurs du muguet se cachent parmi ses grandes feuilles, mais le vent répand son parfum et révèle leur grande et humble beauté.





Le campanule vestono di azzurro la nuda roccia.

Les campanules habillent le rocher nu de bleu.





Pratoline bianche dei prati stranamente sfumate di rosso.

Pâquerettes blanches des prairies étrangement teintées de rouge.






Un bel fiore giallo di una pianta raccolta nella Costa Azzurra … per sentirsi più vicini alla cara Francia …

Une belle fleur jaune d’une plante récoltée sur la Côte d’Azur … pour se sentir plus proche de la chère France …





Gli originali fiori “stropicciati” di una pianta raccolta nell’entroterra della Provenza … ancora un pò di Francia nel giardino e nel cuore …

Les fleurs originales “froissées” d’une plante récoltée dans l’arrière-pays de la Provence … encore un peu de France dans le jardin et au coeur …





… se mancano le civette a custodire la casa durante la notte, eccole qui !!

… s’il n’y a pas de hiboux pour garder la maison pendant la nuit, les voici !!





… se mancano veri passerotti, pettirossi e uccelli canterini, eccone in grande quantità …

… s’il manquent de vrais moineaux, rouge-gorges et oiseaux chanteurs, en voici une grande quantité …





… e se mancano le farfalle ? – … et si les papillons manquent ?





… il sole da noi non manca mai … e vi accoglie sempre all’ingresso di casa …

… chez nous le soleil ne manque jamais … et vous accueille toujours à l’entrée de la maison …





Questo sole vuole ricordarci che “La più coraggiosa decisione che prendi ogni giorno è quella di essere di buon umore” (Voltaire)

Ce soleil veut nous rappeler que “la décision la plus courageuse que vous prenez chaque jour est d’être de bonne humeur” (Voltaire)



A voi tutti auguro una bella settimana.

Je souhaite à tous vous une belle semaine.

13 commenti su “Primavera sorniona.”

  1. la Queyrassine

    Encore et toujours de magnifiques photos pour une promenade dans votre jardin. MERCI, Merci, merci

  2. Encore de bien jolies photos.
    Chez moi, pourtant plus au nord que toi, le printemps est là, et bien là.
    Bisous à tous les deux

  3. Cinzia Minerdo.

    Per avere bisogna dare.
    Le stagioni ritorneranno ad essere normali, solo quando l’essere umano smetterà di inquinare il Pianeta Terra.
    E allora il cielo piangerà di gioia.

    “Il pettirosso prova le sue ali.
    Non conosce la via,
    ma si mette in viaggio,
    verso una primavera
    di cui ha sentito parlare”.
    (cit.).

    Cinzia Minerdo.

  4. Encore une page pour illuminer notre journée. merci pour ces si belles photos. Le muguet est bien plus précoce en Italie que chez nous en France !

  5. Très beau billet printanier.
    Dans ma résidence les oiseaux chantent, perruches à collier, picverts, mésanges …et même geais des chênes.
    Bonne journée.
    Sylvie

  6. Merci pour les belles photos, mon jardin aussi se réveille doucement et chaque jour avons une belle surprise. Bonne semaine à vous aussi.

  7. Bonjour, bravo et merci pour ce très bel article qui met couleurs et gaiété dans les coeurs !
    Belle semaine, belle journée ensoleillée, bizzzz

  8. Michelle Papillon

    Merci pour cette belle page de photos et de sagesse. j’apprécie beaucoup. J’ai pris l’habitude de l’envoyer chaque fois à une amie ainsi vous contribuer à renforcer le lien social en cette période de pandémie. Merci

  9. Anche a te caro Renato ……e possa la fioritura e il cinguettio di questa primavera, essere un buon auspicio a un presto ritornare a ritrovarci per condividere quanto di più semplice ci sia : ricamare in compagnia con tante chiacchiere e tante risate .

  10. Toujours autant de poésie, dans vos textes et vos photos ! Mais oui, le printemps est là, la nature s’éveille, la vie va reprendre son cours, et tout ira mieux, oui, soyons optimiste…
    Merci Renato, belle semaine à vous et Paola.

  11. Florence ANTHOINE-MILHOMME

    Merci beaucoup pour ces belles photos. Belle journée à vous deux. Florence

Lasciami qui un commento

Questo sito usa Akismet per ridurre lo spam. Scopri come i tuoi dati vengono elaborati.

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: