Pubblicato il 38 commenti

Presepio 2020

Articolo 475

Quest’anno ho sentito un grandissimo desiderio di “rispolverare” il vecchio presepio di casa ed il suo montaggio è stato un autentico viaggio di evasione. Il mio “pensiero felice” era di farlo per Camilla. Ma prima di passare alle foto vi racconto come è nato. Fin da bambino ho sempre avuto il “compito” di allestire il presepio. Nella vecchia casa dei nonni paterni, dove ho abitato, esistevano molte statuine di gesso, superstiti di molteplici presepi appartenuti a zie, zii e avi lontani. Gesù Bambino era l’unico a non avere “rivali” nel presepio, per il resto c’era posto per tutti : 3 Marie, 3 San Giuseppe, almeno 6 Re Magi, buoi e asinelli di tutte le misure, angeli, pastorelle e pastori in gran quantità e un vero gregge di pecore, molte delle quali senza 1, 2 o 3 zampe. Innamorato di queste statuine, testimonianze di antichi affetti, dopo che mi sono sposato le ho ereditate ma non sapevo cosa fare per valorizzarle. Alla fine degli anni ’80 ho visitato alcune esposizioni di presepi all’Arena di Verona e mi hanno colpito particolarmente quelli ambientati in montagna. Nel 1990 ho costruito 11 casette a misura di statuina, utilizzando l’ardesia ligure per i tetti, piccoli sassi grigi per i muri esterni, incollati uno ad uno su una struttura di cartone grosso, argilla verde per la “malta”, pezzetti di vecchio legno per porte e finestre e vecchi pizzi per le tende. In seguito, nel 1995 ho costruito una chiesa, che non è stato il frutto della mia fantasia, ma il desiderio di riprodurre la Kirche San Gian di Celerina, antica chiesa con un campanile gotico ed uno romanico che ho potuto ammirare nel 1988 in occasione di un viaggio in Svizzera a Saint Moritz nella Valle Engadina. Infine, per il Natale del 1996, invitato dalla parrocchia ad installare il presepio in chiesa, con ruscello e laghetto veri, mi sono divertito a costruire un orto con la staccionata, un pagliaio, un recinto per le galline, un capitello, due fontane, scale in legno, ponticelli, fascine di paglia e cataste di legna per riempire il grande spazio messo a disposizione. (In quell’occasione ogni bambino ha donato una statuina e tutti si sono sentiti felicemente coinvolti). A tutt’oggi le pietre ed i rami che fungono da alberi sono quelli originali del 1990. Malgrado i cambiamenti personali dovuti all’età e agli eventi che ci circondano, quando mi trovo davanti ad un presepio sento immutati la leggerezza, pace e serenità di quando ero bambino.





Article 475

Crèque 2020

Cette année, j’ai ressenti une grande envie de “épousseter de nouveau” l’ancienne crèque de la maison et son assemblage était une authentique évasion. Ma “pensée heureuse” était de le faire pour Camilla. Mais avant de passer aux photos, je vais vous dire comment il est né. Depuis que j’était enfant, j’ai toujours eu la “tâche” d’installer la crèque. Dans l’ancienne maison de mes grands-parents paternels, où j’habitais, il y avait de nombreuses statuettes en plâtre, survivants de nombreuses crèques ayant appartenu à des tantes, oncles et ancêtres éloignés. L’enfant Jésus était le seul à n’avoir pas de “rivaux” dans la crèque, pour le reste il y avait de la place pour tout le monde : 3 Maries, 3 Saint Joseph, au moins 6 Mages, des bœuf et des ânes de toutes tailles, des anges, des bergères et des bergers en grande quantité et un vrai troupeau de moutons, beaucoup d’entre eux sans 1, 2 ou 3 pattes. Amoureux de ces statuettes, témoignages d’affections anciennes, après mon mariage j’en ai hérité mais je ne savais pas quoi faire pour les mettre en valeur. A la fin des années 80, j’ai visité des expositions de crèques à l’Arène de Vérone et celles qui se déroulent dans les montagnes m’ont particulièrement frappé. En 1990 j’ai construit 11 maisons de la taille des statuettes, en utilisant de l’ardoise ligurienne pour les toits, de petites pierres grises pour les murs extérieurs, collées une à une sur une structure en carton épais, de l’argile verte pour le “mortier”, des morceaux de vieux bois pour portes et fenêtres et dentelles anciennes pour les rideaux. Plus tard, en 1995, j’ai construit une église, qui n’était pas le fruit de mon imagination, mais le dèsir de reproduire la Kirche San Gian de Celerina, une ancienne église avec un clocher gothique et un clocher roman que j’ai pu admirer en 1988 à l’occasion d’un voyage en Suisse à Saint Moritz dans la vallée de l’Engadine. Enfin, pour Noël 1996, invité par la paroisse à installer la crèque dans l’église, avec un vrai ruisseau et un petit lac, j’ai eu le grand divertissement de construire un potager avec une clôture, une meule de paille, un enceinte pour les poules, un petit autel, deux fontaines, des escaliers en bois, des petits ponts, des fagots de paille et des piles des bois pour remplir le grand espace mis à disposition. (A cette occasion, chaque enfant a donné une statuette et tous se sont sentis heureusement impliques). A ce jour, les pierres et les branches qui font function d’arbres sont celles d’origine de 1990. Malgré les changements personnels dus à l’âge et aux événements qui nous entourent, lorsque je me retrouve devant une crèque, je ressens une légèreté, une paix et une sérénité inchangées de quand j’étais petit.



Foto condivise di Leo e mie. – Photos partagés de Leo et moi.

La notte scende sul villaggio della Natività.

La nuit tombe sur le village de la Nativité.





La chiesa al centro del villaggio.

L’église au centre du village.





… il villaggio … di qua … – … le village … par ici …




… ed il villaggio … di là … – … et le village … au-delà …





L’alba è arrivata, la chiesa si illumina … – L’aube est venue, l’église s’illumine …




… il villaggio si risveglia qua e là e prende vita.

… le village se réveille ici et là et prend vie.





Il piccolo lago ghiacciato sotto la chiesa ed il bosco. La piccola penisola mi ricorda Mont Saint Michel …

Le petit lac gelé sous l’église et la forêt. La petite presqu’île me rappelle le Mont Saint Michel …





Gli angeli dell’aria e della terra. – Les anges de l’air et de la terre.





Il capitello con il grande albero millenario. – Le petit autel avec le grand arbre millénaire.





Il piccolo bosco dove le pecore cercano un sicuro e caldo riparo.

Le petit bois où les moutons cherchent un abri sûr et chaleureux.





L’ orticello del villaggio. – Le petit potager du village.





Il buon pastore davanti al pagliaio. – Le bon berger devant la meule de paille.





Tra le case e le viuzze del villaggio …

Entre les maisons et les petites rues du village …





… la Natività … – … la Nativité …

38 pensieri su “Presepio 2020

  1. vorrei darti un consiglio perchè non li tramuti nei tuoi bellissimi schemi da ricamare è stupendo

  2. c est vraiment magnifique ce que vous faites Renato !
    je suis brodeuse… je rêve qu un jour un créateur talentueux nous propose une enluminure à broder… pourquoi pas vous !?
    excellentes fêtes de fin d année à vous.

  3. Un solo aggettivo:stupendo

  4. superbe crèche, bonne soirée

  5. Cette crèche est une pure merveille Renato, avec un magnifque sens des détails et une réalisation parfaite. Je vais mettre le lien de ton article sur le blog de mon club, pour en faire profiter les copines.
    Merci et bons préparatifs de Noël, même s’il sera cette année sans doute différent des autres.
    Bisous à tous les deux

  6. Bellissimo! Grazie per le foto e la sua storia. Io costruisco miniature ed ho guardato ogni dettaglio con ammirazione. Questo villaggio mi è famigliare, mi ricorda quello della Valvarrone, da dove viene la famiglia di mio padre. ❤️

  7. Je découvre cette crèche comme tout le monde et je m’émerveille devant sa réalisation. Quel souci du détail, quelle créativité. Comme toi certains des personnages qui composent ma crèche viennent de mon papa et je ne voudrai les changer pour rien au monde. Merci pour ce partage Renato.

  8. Cette crêche est magnifique et très émouvante car elle représente la tradition familiale ! Merci pour ce partage.

  9. Un grand merci Renato pour ce partage ! Quelle émotion devant cette magie de Noël si bien retranscrite dans ces merveilleuses réalisations. On y retrouve ta poésie, tes doigts d’or… tout est magique ! Camilla devra être extasiée devant ce superbe tableau réalisé par son Papy. Ma crèche est beaucoup plus modeste mais pleine de souvenirs aussi, puisque les personnages datent de mon enfance et la structure est une réalisation de mon Papa qui est parti depuis bien longtemps et que je retrouve ainsi…
    Je te souhaite de passer de bonnes fêtes de fin d’année en famille si possible malgré le contexte actuel si difficile. Mais la magie de Noël nous met du baume au coeur ! Bises à toi et Paola. Marie-Françoise

  10. Sei un Artista tutto l’anno, sempre, ma nel periodo autunno-inverno e natalizio… riesci a dare il meglio di Te!
    Il tuo Presepe è un’opera d’arte, che sembra una storia d’amore, per la passione e la cura che hai speso nel realizzarlo.
    Le foto in notturna sono spettacolari, e sembrano scorci di vere borgate di montagna.
    In ogni foto mi perdo. Una suggestione continua.
    Questo Presepe è l’ennesima dimostrazione di quanta creatività possiedi.

    “Circondati – ti dico – di sognatori,
    di ostinati appassionati,
    di contagiosi viaggiatori,
    di amanti, poeti, esploratori.
    Circondati di sani portatori di follie,
    di inguaribili curiosi, di poesie,
    di lunatici seguaci di eresie.
    Circondati – ti prego – di incoscienti,
    di menti coraggiose e combattenti,
    di chi soffierà amore ai quattro venti,
    …di chi potrà capire e immaginare
    quel che senti”.
    (cit. Inumi Laconico).

    Un abbraccio. Te lo meriti sempre. Ma ora ancora di più, perchè hai reso ancora più magici lo Spirito del Natale e lo Spirito della Montagna.
    (Complimenti anche a Leonardo, per le foto).
    Cinzia Minerdo.

  11. Bonsoir Renato
    Merci pour le partage de cette magnifique crèche. Elle est presque vivante. Quel travail pour tout mettre en place . C’est trop beau. Ce sera un merveilleux Noël pour Camilla. Très belle soirée. Gros bisous à toi ainsi qu’à Paola.

  12. Chapeau is simo chapeau…. Meravigliaaa grazie per averci mostrato questo capolavoro…

  13. Sono stupefatta dalla perfezione di questa meraviglia. Scrivi che lo hai fatto per Camilla ma questo presepe racconta una storia pluridecennale, fatta di amore.
    Grazie per averlo condiviso con noi.
    Roberta

  14. Si resta incantati davanti ad ogni particolare! Grazie, Maestro per aver condiviso questo tesoro che ci arricchisce tutti.

  15. Renato, ma è bellissimo! Da passarci tanto tempo davanti a rimirare ogni piccola e grande cosa. Con affetto Gigliola

  16. Quanto lavoro, quanta pazienza, quanta maestria! Un piccolo appunto, le chiese nell’anno zero non c’erano ancora! Ma la bellezza delle casette e dei particolari resta, assieme all’ingenuità dei pastorelli sbeccati, delle pecorelle monche, che parlano di un tempo passato ma non troppo lontano. Grazie Renato per le tue mani e il tuo cuore.

  17. Une Merveille, que dire sinon merci pour ce grand moment d’émotion et de partage qui ne me surprend pas, venant de l’Homme aux doigts de Fée

  18. Vraiment trop beau , magnifique,les maisons,les personnages ,cette magie avant Noël. Quel beau travail Renato. Merci pour ces belles images qui réchauffe nôtre coeur. Bisous a vous. Jocelyne

  19. magnifiques photos .Un peu de féerie dans nos coeurs en ces temps difficilles merci

  20. Ce village est magnifique ! Cela me rappelle mon enfance où chez moi aussi mon Père avait réalisé tout un village autour de la crèche !

  21. Une véritable merveille ! tout est remarquable, bravo !

  22. Cette crèche est splendide. J’admire l’attention portée aux détails !

  23. Grazie Renato per avere condiviso con noi questo splendido ricordo e capolavoro è semplicemente splendido in ogni suo piccolo particolare. Sei un artista a 360° 👏👏👏complimenti un abbraccio da Marzia a presto spero 😘

  24. Meraviglioso, grazie per la condivisione e buona festa.

  25. Absolument MAGNIFIQUE ! Les détails sont exceptionnels. Merci de partager cette œuvre d’art.

  26. Che meraviglia! Sei veramente bravo! Ci fai stupire ogni volta con le tue fotografie, le tue creazioni e adesso con questa meraviglia di presepe! Grazie e buona festa dell’Immacolata

  27. L’homme aux doigts d’or….. c‘est vous Renato ! La richesse des détails, la poésie pour tout agencer, une crèche des merveilles. Avec vous et votre crèche l’esprit de Noël prend tout son sens.
    Merci de nous donner en partage l’histoire de cette réalisation
    Bien sincèrement
    Madeleine

  28. Félicitations pour cette merveilleuse crèche !
    Douce journée

  29. Che meraviglia si ritorna bambini davanti a un presepio mi commuovo sempre!!!sei stato bravissimo Renato complimenti,Camilla ha un nonno artista a tutto tondo.buona festa dell’Immacolata a tutti

  30. Un reale capolavoro. Commovente.

  31. époustouflant, quel artiste !! bravo

  32. Quelle magnifique crèche Renato ! Elle me rappelle les merveilleuses crèches d’église que l’on peut admirer en Autriche et en Bavière ! La mienne n’est pas aussi réussie.
    Mille fois merci, surtout aujourd’hui, chez moi en Suisse, c’est la fête de l’Immaculée Conception !

  33. Magnifique!!!

  34. Oh! Quelle merveille
    Il n’y a pas de mot pour décrire cette beauté
    …josie

  35. Quelle Merveille !
    Que de travail !
    Que d’idées !
    Que de détails !
    Quel Artiste tu es Renato !

  36. Che artista! L’attenzione ai dettagli e’ incredibile.
    Renato, sei veramente unico!
    Col tuo presepe hai fatto tornare bambina anche me,. Che bei ricordi quando si andava a comprare la carta per fare le montagne di sfondo e quella blu con le stelline per fare il cielo. E poi nei boschi a raccogliere il muschio, un po’ qui e un po’ la’ perche’ potesse ricrescere bene in poco tempo.
    Splendido regalo per ricordare la Festa dell’Immacolata, grazie.

  37. Bravo bravo
    Quelle crèche magnifique
    Régine

    1. Merci pour ce cadeau.

Lasciami qui un commento

Questo sito usa Akismet per ridurre lo spam. Scopri come i tuoi dati vengono elaborati.