Piz Boè

Articolo 552

Gruppo del Sella, tra Veneto, Trentino e Alto Adige.

Questa escursione altamente alpinistica è stata da me fortemente voluta per due semplici motivi: il secondo per rivivere la grande esperienza fatta esattamente 40 anni fa; il primo per posare una pietra sulla vetta più alta di questo gruppo, il Piz Boè, in onore di Camilla e Raffaele, a testimonianza dell’amore immenso e incondizionato che io e Paola abbiamo per loro. Paola non era presente ma ho portato spiritualmente sulle mie spalle le sue fatiche, felice e onorato di rappresentarla. Al suo posto ho trascorso questa giornata in “plein air” con quattro baldi giovani, armati di tanta buona volontà e voglia di conquista, proprio come “l’anziano” del gruppo…sempre il sottoscritto !! Partiti prima dell’alba  abbiamo raggiunto il Passo Pordoi (mt.2239) di buon’ora per intraprendere subito il ripido sentiero su ghiaione fino alla Forcella Pordoi (2848 m). Successivamente abbiamo girato a destra per “conquistare” il Sass Pordoi (2950 m), la Terrazza delle Dolomiti, per ammirare l’immenso panorama  e scattare una foto “ricordo” da… brividi… ma che dico… di puro terrore!! Tornati alla Forcella Pordoi, abbiamo percorso un sentiero purtroppo frequentato da molte persone, per poi risalire il pendio per un sentiero attrezzato con fune d’acciaio fino alla meta, il Piz Boè (3152 m), una piramide di roccia nel bel mezzo di un altopiano arido e punto strategico in quanto segna il confine tra le regioni del Veneto e Trentino Alto Adige, e delle province di Belluno, Trento e Bolzano. A causa di un vento gelido, grandi nuvole che oscuravano la vista e troppa gente presente, non ci siamo trattenuti a lungo; giusto il tempo di posare la pietra e un cuore bianco per Camilla e Raffaele, sotto la croce della vetta. Tornando sul sentiero iniziale e raggiungendo nuovamente Forcella Pordoi, invece di prendere il sentiero a zig zag, abbiamo “tagliato” il lungo ghiaione saltando come degli stambecchi, percorrendo poche centinaia di metri in pochissimo tempo… come nel 1981. Dopo 40 anni sono cambiate molte cose nella mia vita, e mi rendo conto che gli anni passano in tutti i sensi, ma avere la certezza che la forza morale è rimasta immutata è stata una cosa grande…molto grande…

Non c’è niente da dimostrare, né agli altri né a se stessi…l’importante è FARE!!





Article 552

Piz Boè

Groupe  du Sella, entre la Vénétie, le Trentin et le Haut-Adige.

Cette excursion hautement alpiniste était fortement souhaitée par moi-même pour deux raisons simples : la deuxième pour renouveler la grande expérience faite il y a exactement 40 ans ; le premier pour poser une pierre sur le plus haut sommet de ce groupe, le Piz Boè, en honneur de Camilla et Raffaele, témoignant de l’amour immense et inconditionnel que Paola et moi nous avons pour eux. Paola n’était pas présente mais j’ai porté ses efforts spirituellement sur mes épaules, heureuse et honorée de la représenter. A sa place j’ai passé cette journée en “plein air” avec quatre gaillards, armés de beaucoup de bonne volonté et d’envie de conquérir, tout comme “l’aîné” du groupe… toujours moi-même !! Nous sommes partis avant l’aube et nous avons atteint le Col Pordoi (2239 m)tôt le matin pour immédiatement faire le chemin raide sur la moraine jusqu’à Forcella Pordoi (2848 m). Plus tard nous avons tourné à droite pour « conquérir » Sass Pordoi (2950 m), la Terrasse des Dolomites, pour admirer le panorama sans fin et prendre une photo « souvenir » de… frissons… mais que dis-je… de pure terreur !! De retour à la Forcella Pordoi, nous avons parcouru un chemin malheureusement fréquenté par de nombreuses personnes, pour ensuite remonter la pente par un chemin équipé de corde d’acier jusqu’au but, le Piz Boè (3152 m), une pyramide de roche au milieu d’un plateau aride et un point stratégique car il marque la frontière entre les régions de la Vénétie et du Trentin Haut-Adige, et les départements de Belluno, Trento et Bolzano. A cause d’un vent glacial, de gros nuages ​​cachant la vue et du trop grand nombre de personnes présentes, nous ne sommes pas restés longtemps ; juste le temps de poser la pierre et un coeur blanc pour Camilla et Raffaele, sous la croix du sommet. Revenant sur le chemin de l’avant et atteignant à nouveau Forcella Pordoi, au lieu d’emprunter le chemin en zigzag, nous avons “coupé” la longue moraine en sautant comme des bouquetins, parcourant quelques centaines de mètres en très peu de temps… comme en 1981. Après 40 ans sont changes beaucoup de choses dans ma vie, et je me rends compte que les années passent dans tous les sens, mais avoir eu la certitude que la force morale est restée inchangée était une grande chose… très grande…

Il n’y a rien à démontrer, ni aux autres ni à soi-même… l’important c’est de FAIRE !!





Veneto o Trentino Alto-Adige ? E’ lo stesso : la bellezza di certi luoghi è patrimonio di tutti…

Vénétie ou Trentin Haut-Adige ? C’est pareil : la beauté de certains lieux est l’héritage de tous…





Il Passo Pordoi (mt. 2239) ancora addormentato.

Le Col de Pordoi (2239 m) encore endormi.





Nebbia che va, nebbia che viene, in una giornata fra sole e nuvole.

Brouillard qui s’en va, brouillard qui vient, dans une journée entre soleil et nuages.





La destinazione che ci attende… – La destination qui nous attend…





…fra le due alte pareti rocciose, il passaggio obbligato per avvicinarci alla meta.

… entre les deux hautes parois rocheuses, le passage obligé pour se rapprocher à la destination.





…qualcuno ha messo il naso fuori dalla tana per respirare l’aria frizzante del mattino.

… quelqu’un a sorti son nez de la tanière pour respirer l’air frais du matin.





Inizia il lungo cammino, fra prati, cime, ghiaioni e pareti rocciose.

Le long voyage commence, entre prairies, pics, moraines et parois rocheuses.





…ci siamo quasi… – …nous y sommes presque…





…qualcuno preferisce la comoda funivia, qualcun altro il faticoso sentiero…

… quelqu’un préfère le téléphérique confortable, quelqu’un d’autre le chemin difficile …





L’arrivo alla Forcella Pordoi (mt. 2848). – L’arrivée au Col de Pordoi (mt. 2848).





Il paesaggio meravigliosamente selvaggio del Sella con il Piz Boè.

Le paysage merveilleusement sauvage du Sella avec le Piz Boè.





Verso la Cima Pordoi (mt. 2950) fra piccoli nevai e scoscesi canaloni.

Vers le Pic Pordoi (m. 2950) entre petits névés et ravins escarpés.





Sulla Terrazza delle Dolomiti, la grande croce che veglia le vallate…

Sur la Terrasse des Dolomites, la grande croix qui veille sur les vallées…





…una finestra sul Paradiso ? – … une fenêtre sur le Paradis ?





…cercate le cose di lassù… – … cherchez les choses de là-haut …





…almeno una volta nella vita… si può fare… si deve fare…

… au moins une fois dans la vie … ça peut être fait … il faut le faire …





…anche se sotto ci sono 800 metri di vuoto…

… même s’il y a 800 mètres de vide en dessous …





…i magnifici quattro… – … les quatre magnifiques …





…peccato non poter e non saper volare…

… dommage de ne pas pouvoir et de ne pas savoir voler …





Gli effetti collaterali di una comoda funivia !!

Les effets collatérals d’un téléphérique confortable !!





Il Piz Boè è apparentemente vicino…

Le Piz Boè est apparemment proche…




…finalmente !! – …enfin !!





Anche se non si vede, la croce segna il punto di confine fra le province di Belluno, Trento e Bolzano.

Même si on ne la voit pas, la croix marque la frontière entre les départements de Belluno, Trento et Bolzano.





…la pietra ed il cuore : un pensiero di quassù per Camilla e Raffaele che sono laggiù…

… la pierre et le coeur : une pensée d’ici pour Camilla et Raffaele qui sont là-bas…





…il ritorno attraverso una facile via ferrata…

… le retour par une via ferrata facile …





Lo scosceso ghiaione dove siamo scesi come stambecchi al posto di percorrere il sentiero a zig zag…

La moraine escarpée où nous sommes descendus comme des bouquetins au lieu de suivre le chemin en zigzag…





Il Passo Pordoi non dorme più… – Le Col Pordoi ne dort plus…




La croce di Cima Pordoi …cercate le cose di lassù…

La croix du Pic Pordoi … cherchez les choses de là-haut …

9 commenti su “Piz Boè”

  1. Grand MERCI de partager de merveilleuses photos et des moments magiques !
    Belle journée, beau week-end, bizzz

  2. monique Deschler

    Quel force mentale et physique , bravo Renato . Merci pour ce magnifique voyage. Une pensée amicale à Paola et aux petits enfants

  3. Quel périple !!! c’est d’une splendeur à couper le souffle quel dynamisme !!! Merci de nous en faire profiter . Amicalement

  4. Bravo à vous et merci pour toutes ces photos. Une bien belle randonnée que tu nous fais partager. La montagne est si belle !

  5. Bellissimo reportage. Emozionante. E vedi di non sederti più così vicino all’abisso. Un abbraccio Gigliola

Lasciami qui un commento

Questo sito usa Akismet per ridurre lo spam. Scopri come i tuoi dati vengono elaborati.

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: