Avete mai visto …

Articolo 510

… un “cross stitch designer” sospeso fra cielo e terra ?

E’ giusto che si sappia : ho iniziato ad andare in montagna molto prima di nascere e ringrazio mamma che, come un amorevole canguro che protegge il suo piccolo nel marsupio, mi portava in montagna nel suo grembo. E’ un’ottima spiegazione del fatto che la montagna ha avuto in me effetti altamente positivi e straordinari. Attraverso gli occhi di mamma ho iniziato a percepire la bellezza delle cime, attraverso il suo naso il profumo dei fiori, attraverso le sue orecchie il vento tra gli alberi, attraverso le sue agili gambe ho intuito la fatica dei sentieri, e attraverso la sua bocca ho respirato quell’aria buona al di sopra delle vette, intrisa di serenità e libertà. Poi, quando sono nato e cresciuto, è stato facile affrontare le avventure in alta quota !! Dopo la pausa dei “figli piccoli”, grazie a Leonardo ho ripreso questa passione con rinnovato entusiasmo fino a trovarmi, qualche giorno fa, sospeso fra cielo e terra … con i battiti cardiaci piuttosto frequenti e rumorosi … ma con “ritrovata giovinezza”, non quella pazza di quando si ha vent’anni … troppo tardi per me … ma quella un pò più responsabile di una persona “abbastanza” matura …

La vita è breve, bisogna viverla pienamente … e penso sia assolutamente essenziale imparare a non porci la domanda “perchè ?” ma piuttosto chiederci “perchè no ?”





Article 510

Avez vous jamais vu …

un “cross stitch designer” suspendu entre ciel et terre ?

Il est juste le savoir : j’ai commencé à aller dans les montagnes bien avant ma naissance et je remercie maman qui, comme un kangourou tendre protége son bébé dans sa poche, m’a emmenée dans les montagne dans son ventre. C’est une excellente explication du fait que la montagne à eu des effets très positifs et extraordinaires sur moi. A travers les yeux de maman j’ai commencé a percevoir la beauté des sommets, à travers son nez le parfum des fleurs, à travers ses oreilles le vent entre les sapins, à travers ses jambes agiles j’ai senti la fatigue des sentiers, et à travers sa bouche j’ai respiré le bon air au-dessus des sommets, empreint de sérénité et liberté. Puis, quand je suis né e j’ai grandi, il était facile de s’attaquer aux aventures en altitude !! Après la pause des “petits enfants”, grâce à Leonardo j’ai repris cette passion avec un enthousiasme renouvelé jusqu’à ce que je me suis retrouvé, il y a quelques jours, suspendu entre ciel et terre … avec un rythme cardiaque assez fréquents et bruyants … mais avec “redécouvert jeunesse”, pas la folle jeunesse de quand on a vingt ans … trop tard pour moi … mais la jeunesse un peu plus responsable d’une personne “assez” mature …

La vie est courte, il faut la vivre pleinement … et je pense qu’il est absolument essentiel d’apprendre à ne pas se poser la question “pourquoi ?” mais plutôt se demander “pourquoi pas ?”.





L’equipaggiamento “obbligatorio” per affrontare una ferrata di qualsiasi livello : caschetto, moschettoni, imbragatura.

L’équipement “obligatoire” pour s’attaquer à une via ferrata de tout niveau: casque, mousquetons, baudrier.





L’inizio della ferrata della palestra di roccia in Valle Santa Felicita, a due passi da Bassano …

Le départ de la via ferrata du mur d’escalade de la Vallée Sainte Félicité, à deux pas de Bassano …





La parete verticale della ferrata … – La paroi verticale de la via ferrata …





… e Leonardo è già piuttosto in alto. – … et Leonardo est déjà assez en haut.





La discesa verso la parte finale della ferrata. – La descente vers la dernière partie de la via ferrata.





… beato lui che ha voglia di scherzare … – … chanceux celui qui veut plaisanter …





E’ arrivato anche per me il tempo di salire … con gran poca voglia di scherzare !!

Le moment est venu pour moi aussi de grimper … avec très peu d’envie de plaisanter !!




… eccolo lì, il “cross stitch designer” sospeso fra cielo e terra … in un momento in cui il punto croce non è fra i suoi pensieri …

… le voilà, le “cross stitch designer” suspendu entre ciel et terre … à un moment où le point de croix ne fait pas partie de ses pensées …





Lo strettissimo orrido all’imbocco del quale si trova la ferrata.

Le gouffre très étroite à l’entrée duquel se trouve la via ferrata.





Minatori in pausa ? No, scalatori felici per questa ferrata, la prima dell’anno e di una lunga serie … e ci sperano veramente !

Des mineurs en pause? Non, heureux grimpeurs pour cette via ferrata, la première de l’année et d’une longue série … et ils l’espèrent vraiment !

13 commenti su “Avete mai visto …”

  1. Cinzia Minerdo

    Ci vuole sempre coraggio a fare cose estreme.
    La via ferrata è una di queste.
    Ma anche il punto croce, quando a farlo è un Uomo, è un atto di coraggio!

    “Gli Spiriti liberi non sono fatti
    per essere domati,
    hanno bisogno di restare liberi
    finchè non trovano qualcuno
    di altrettanto selvaggio
    con cui correre”.
    (cit.).

    Sono convinta che Leonardo sia, per te, un vivace compagno di avventure.
    E Tu, per lui, una saggia guida.

    La fatica della salita è ripagata dalle belle foto che riuscite a realizzare.
    La montagna, si sa, fa sempre doni stupendi.
    E voi li fate a noi.

    “La mia Anima non può trovare
    nessuna scala per il Paradiso
    che non sia
    la bellezza della Terra”
    (cit. Michelangelo).

    Grazie Renato, grazie Leonardo!
    E’ sempre un piacere vedervi insieme.

    Cinzia Minerdo.

  2. Quelle joie, quelle chance d’être ensemble pour faire cette belle activité. Merci pour le partage.
    Amitiés à vous Paola et Renato.

  3. Bonjour Renato
    Quelle chance de pouvoir partager les joies de l’escalade avec son fils. De grands moments de complicité, pour un même amour de la montagne. Merci du partage des photos. Continues à faire ce que tu as envie, tant que tu le peux. Bonne après midi sous le soleil. Gros bisous à toi et à ta famille.

  4. Belle complicité entre vous deux !
    Mon fils a été un grand amateur de via ferrata. II m’avait bien dit qu’il m’emmènerait… un jour… mais le temps a passé… je suis “trop vieille” maintenant et lui, avec ses trois “petits”, n’a plus beaucoup de temps pour le sport.
    Mais il en refera sans doute avec ses fils… pus tard.

  5. Bravo Renato!, vous restez un éternel jeune-homme! continuez ainsi encore de très nombreuses années! Et quelle merveilleuse complicité père-fils.

    Continuez ainsi à nous enchanter.

  6. Ho la la, je te laisse ma place avec plaisir Renato, ce genre de sport n’est pas du tout pour moi. Mais tu as bien de la chance de pouvoir partager ces activités de montagne avec ton fils, ce qui est encore plus beau. Bel hommage à ta maman qui t’a inoculé le virus des hauteurs , pas de vaccin connu contre cette maladie !!!

  7. Merci pour ces très belles images, ce reportage est magique; profitons au maximum du temps présent, demain on verra et hier est déjà passé.

  8. Quel régal ! Il faut profiter d’excellents moments comme celui-là. Bravo à tous les deux le cross stitch designer peut être fier !

Lasciami qui un commento

Questo sito usa Akismet per ridurre lo spam. Scopri come i tuoi dati vengono elaborati.

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: