Fra le acque e i colori

Articolo 493

Marostica – I Gorghi scuri.

Quando le disposizioni non permettono di uscire dalla regione di residenza il desiderio di lunghi viaggi resta un sogno pur nella convinzione che prima o poi tutto ha una fine.

Ecco allora che si fa avanti la curiosità di riscoprire le passeggiate “dei dintorni” che si facevano in gioventù con gli amici della “compagnia”. All’epoca il nostro mezzo erano le gambe, qualche volta la bicicletta e quello che scatenava maggiormente il nostro divertimento con risate, urla, corse, giochi e quant’altro era una cosa che si è praticamente estinta ai giorni nostri : un niente. Si, ci divertivamo con un niente …

Non vedevo questo luogo da tempo immemorabile e sono contento di averlo rivisto intatto … fortunatamente. Paola ed io abbiamo scelto un giorno feriale per non trovare nessuno e così è stato : boschi, prati, cascatelle e ruscelli erano tutti per noi e scusateci se siamo stati un pò egoisti …

La natura inizia lentamente ad animarsi. I fiori che sbocciano sembrano i silenziosi sbadigli di un dolce risveglio e i loro colori sono una sensazione di pace e rilassatezza che fa sentire leggero il cuore … non come la pesantezza del giallo, l’arancione ed il rosso riferiti al grado di pandemia di ogni regione … quelli sono l’incubo di ogni italiano …




Article 493

Entre les eaux et les couleurs

Marostica – Les Tourbillons sombres.

Lorsque les dispositions ne permettent pas de sortir de la région de résidence, l’envie de longs voyages reste un rêve dans le tiroir même dans la conviction que tôt ou tard tout a une fin.

Voici donc la curiosité de redécouvrir les balades “des alentours” qui se faisaient dans la jeunesse avec les amis de la “compagnie”. A’ l’époque nos moyens étaient les jambes, parfois le vélo et celui qui a le plus déclenché notre plaisir avec des rires, cris, courses, jeux et quoi que ce soit d’autre, c’était une chose qui a pratiquement disparu de nos jours : un rien. Oui, nous nous sommes amusés avec un rien …

Je n’ai pas vu cet endroit depuis des temps immémoriaux et je suis heureux de l’avoir revu intact … heureusement. Paola et moi nous avons choisi un jour pas férié pour ne trouver personne et le destin nous a satisfaits : les bois, les prairies, les petites cascades et les ruisseaux étaient tous pour nous et excusez nous si nous étions un peu égoïstes …

La nature commence lentement à prendre vie. Les prèmiers fleurs qui apparaissent ressemblent aux bâillements silencieux d’un doux rèveil et leurs couleurs sont un sentiment de paix et de dètente qui fait sentir leger le cœur … pas comme la lourdeur de jaune, de l’orange et du rouge faisant référence au degré de pandémie en chaque région … c’est le cauchemar de tous les italiens …





La passeggiata è allietata da questo bel boschetto di betulle affascinanti e delicate.

La promenade est égayée par ce magnifique bosquet de bouleaux charmants et délicats.




… acque dolci, acque ballerine, acque canterine …

… eaux douces, eaux dansantes, eaux chantantes …





L’Helleborus con i suoi grandi fiori … – L’Helleborus avec ses grandes fleurs …


Foto di Paola … gentilmente offerta per questo articolo … Grazie, mia cara …

Photo de Paola … aimablement offerte pour cet article … Merci, ma chèrie …





La prima cascata, madre di tutte le cascatelle dei Gorghi scuri.

La première cascade, mère de toutes les petites cascades des Tourbillons sombres.




… un intruso della razza umana che vaga curioso fra le acque …

… un intrus de la race humaine qui erre curieux entre les eaux …




… così va meglio, senza gli umani … – … c’est mieux, sans les humains …





… la primula, che inonda di giallo i prati ed il sottobosco …

… la primevère, qui inonde les prairies et les sous-bois de jaune …





… la piccola figlia dei Gorghi scuri … – … la petite fille des Tourbillons sombres …





… ahh , come sono adorabili i bucaneve, il primo sbadiglio della natura che si risveglia …

… ahh, comme les perce-neige sont adorables, le premier bâillement de la nature qui se réveille …



Gli amanti. Un’altra foto gentilmente “concessa” dalla mia dolce metà … e molto di più …

Les amoureux. Encore une photo gentiment “accordée” par ma douce moitié … et bien plus …





… la figlia maggiore dei Gorghi scuri … – … la fille aînée des Tourbillons sombres …





… la violetta … e che dire di più ? – … la violette … et que dire de plus?





… l’anemone … semplicemente affascinante … – … l’anémone … tout simplement fascinante …




La figlia di mezzo, che timidamente si nasconde fra le rocce gettandosi in un piccolo specchio d’acqua azzurra e trasparente.

La fille du milieu, qui se cache timidement parmi les rochers, se jetant dans un petit plan d’eau bleu et transparent.





Mi sono permesso di invadere questo piccolo-grande spettacolo della natura …

Je me suis permis d’envahir ce grand-petit spectacle de la nature …





… ma in silenzio … e nel silenzio mi inchino e resto a contemplare …

… mais en silence … et dans le silence je m’incline et je reste pour contempler …




Una cascata … al contrario !! – Une cascade … au contraire !!





Il doppio colore di questi fiori nella stessa pianta è assolutamente fantastico !!

La double couleur de ces fleurs dans la même plante est absolument fantastique !!





L’unico “assembramento” di tutto il percorso …

Le seul “rassemblement” de tout le parcours …

… e mi astengo da quello che vorrei dire a tutti coloro che fanno assembramenti in questo periodo delicatissimo. E’ comprensibile la voglia di libertà, ma senza educazione, responsabilità e civiltà non ne usciremo mai … Gli asini sanno guardare più in là del loro naso …

… et je m’abstiens de ce que je voudrais dire à tous ceux qui se rassemblent en cette période très délicate. Le désir de liberté est compréhensible, mais sans éducation, responsabilité et civilisation nous ne sortirons jamais … Les ânes savent regarder au-delà de leur nez …

18 commenti su “Fra le acque e i colori”

  1. Très belles photos, les cascades , les fleurs et les ânes sont magnifiques. En France aussi, certaines personnes ne respectent pas les règles, donc la COVID n’est pas prête à disparaitre. Bonne soirée

  2. Quelle merveilleuse balade… toutes ces magnifiques photos font le plus grand bien !
    MERCI 🙂
    Belle journée

  3. Cinzia Minerdo

    La Natura vive, con i suoi ritmi, che sono gli stessi da millenni.
    I fiori colorano la terra e nulla sanno delle difficoltà umane.
    Il mondo sarebbe bello, se fosse racchiuso tutto dentro la gioia di un ricordo d’infanzia.

    “I miei piedi cammineranno morbidi,
    come un cervo nella foresta.
    La mia mente sarà limpida,
    come l’acqua del pozzo sacro.
    Il mio cuore sarà forte,
    come una grande quercia.
    Il mio Spirito spiegherà le ali di un aquila,
    e volerà via”.
    (cit. Juliet Marillier).

    La Natura vive e vivrà. Nonostante tutto.

    La pandemia invece è il tentativo dei Potenti di dominare l’umanità, con la paura.
    Purtroppo ci stanno riuscendo.
    L’umanità si sta pericolosamente abituando a tutto.
    Faremo la fine della famosa “Rana di Chomsky”, che quando si accorse di cosa le stava succedendo, non ebbe più scampo.

    Cinzia Minerdo.

  4. Que ta montagne est belle…
    Toutes ces couleurs annoncent l’arrivée prochaine du printemps et égaillent nos jours.
    Merci
    Bises à tous les deux

  5. Merci à vous deux pour cette magnifique randonnée, sublimes photos. Très bonne journée
    Mes meilleures pensées
    Mic78

  6. Toujours de merveilleuses photos qui font rêver. Merci
    Malheureusement trop de rassemblements d’inconscients que nous payons tous. C’est triste ce peu de respect.

  7. Merci pour cette belle promenade printanière. La dernière photo confirme ma pensée l’Homme devrait prendre exemple sur les animaux ….
    Bonne journée dans votre belle région.

  8. Bonjour Renato
    Merci de toutes ces belles photos d’une Nature si belle. Quel calme et sérénité. C’est magnifique. Une belle promenade en amoureux de la nature qui fait du bien au moral. Bon Lundi tout gris, mais il fait doux. Gros bisous à tous les deux.

  9. monique Deschler

    tres beau texte , photos merveilleuses, sublimes, merci à tous les deux pour ce partages , toujours dans l’espoir de se revoir prochainement
    Amicalement

  10. Magnifique ! Merci pour la photo avec les ânes j adore les Ânes ! Toutes sont très belles ! Belle photo aussi celle avec les troncs des bouleaux blancs !
    Énorme poutou Paolo y Renato
    Fanchon

  11. Que ta région est belle Renato pour pouvoir y faire de telles photos. Encore un beau texte, et j’aime beaucoup la toute dernière phrase que beaucoup de parisiens auraient dû lire ce week-end …..

  12. merci pour ce beau clin d’oeil de cascades et de fleurs, c’est toujours un plaisir de vous lire
    merci pour ce dernier paragraphe auquel j’adhère complètement
    bonne journée à vous deux

  13. encire de belles photos, de la poésie, de la sensibilité… on a vraiment envie de te suivre dans ta montagne. Mais ce ne serait pas raisonnable, alors on te suit par la pensée… et on rêve !
    Merci Renat pour ce moment d’évasion

  14. Trés jolie promenade, douce et reposante ! Paola, votre fils et vous, savent toujours nous enchanter avec ces magnifiques photos !
    Merci pour ce joli moment de paix et de sagesse…

Lasciami qui un commento

Questo sito usa Akismet per ridurre lo spam. Scopri come i tuoi dati vengono elaborati.

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: