Pexiora, il y a un an …

Article 494

Occitanie, 19 – 24 février 2020

Un an s’est déjà écoulé depuis ce long voyage à Pexiora à l’occasion du Salon “Tissus et Lin en Pays d’Aude”. Probablement avant ces jours, quelqu’un était au courant de la “catastrophe” imminente, mais partir sans tout savoir était la meilleure chose à faire. J’ai ainsi pu vivre une autre expérience joyeuse en toute sérénité. Malheureusement c’était le dernier voyage et salon en terre de France, la dernière fois où j’ai embrassé beaucoup de belles personnes, où j’ai vécu de bons moments entre amis et connaissances … et nous étions tous sereins, souriants, avec les yeux brillants … nous étions normals …

Après une année qui vaut une éternité, laissez-moi vous dire, pour une fois, à quel point ce passé me manque !! Pour tout le monde cela a été une année de changements continus, de virages à la limite de l’impossible, de chutes et de reprises, de coups au cœur et de coups de bâton à l’âme … Mais nous sommes toujours là, presque tous, Dieu merci, désireux plus que jamais de poursuivre la montée la plus audacieuse, afin de retrouver la normalité, comme par le passé.

Peu importe si nous nous sommes griffés les mains, si nous nous sommes écorchés les genoux et si nous nous sommes cramponnés avec nos dents aussi pour éviter de tomber. Les blessures restent, bien sûr, mais elles guérissent. Les grandes difficultés seront toujours nos compagnons de vie, mais toutes les expériences renforcent le corps et l’âme, surtout les moins lumineuses …

Il ne faut pas se contenter de dire “je voudrais” ; nous devons crier “je veux” avec toute notre détermination car seul ce que nous ne voulons pas atteindre est impossible à atteindre …




Articolo 494

Pexiora, un anno fa …

Occitania, 19 – 24 febbraio 2020

E’ già trascorso un anno da quel lungo viaggio a Pexiora in occasione del Salone “Tissus et Lin en Pays d’Aude”. Probabilmente prima di quei giorni qualcuno sapeva dell’imminente “catastrofe” ma partire all’insaputa di tutto è stata la cosa migliore. In questo modo ho potuto vivere in tutta serenità un’ennesima gioiosa esperienza. Purtroppo è stato l’ultimo viaggio e salone in terra di Francia, l’ultima volta dove ho abbracciato tante belle persone, dove ho vissuto bei momenti con amici e conoscenti … ed eravamo tutti sereni, sorridenti, con gli occhi illuminati … eravamo normali …

Dopo un anno che vale come un’eternità lasciatemi dire, per una volta, quanto mi manca questo passato !! E’ stato per tutti un anno di continui cambiamenti di rotta, virate sull’orlo dell’impossibile, cadute e riprese, colpi al cuore e bastonate all’animo … Ma siamo ancora qui, quasi tutti, grazie al cielo, desiderosi più che mai di continuare la scalata più ardita, pur di raggiungere, come nel passato, la normalità.

Non importa se ci siamo graffiati le mani, sbucciato le ginocchia e se ci siamo aggrappati anche con i denti pur di non precipitare. Le ferite restano, certamente, ma guariscono. Le grandi difficoltà saranno sempre nostre compagne di vita, ma tutte le esperienze fortificano anima e corpo, specialmente quelle meno luminose …

Non dobbiamo accontentarci di dire “io vorrei” ; dobbiamo gridare “io voglio” con tutta la nostra determinazione perchè è irragiungibile solo ciò che non si vuole raggiungere …




Silvacane (Provence) , 19 février 2020 … Les abbayes, leur silence et leur spiritualité me manquent …

Silvacane (Provenza), 19 febbraio 2020 … Mi mancano le abbazie, il loro silenzio e la loro spiritualità …





Silvacane (Provence), 19 février 2020 … Les jardins secrets et leurs anciens gardiens me manquent …

Silvacane (Provenza), 19 febbraio 2020 … Mi mancano i giardini segreti e i loro antichi custodi …




Carcassonne (Aude), 19 février 2020 … Les châteaux, les cités fortifiées et leur histoire me manquent …

Carcassonne (Aude), 19 febbraio 2020 … Mi mancano i castelli, le città fortificate e la loro storia …





Castelnaudary (Aude), 20 février 2020 … Les villages, leur charme et leurs couleurs me manquent …

Castelnaudary (Aude), 20 febbraio 2020 … Mi mancano i villaggi, il loro fascino e i loro colori …





Canal du Midi (Aude), 20 février 2020 … Les couchers de soleil qui donnent paix et sérénité me manquent …

Canale del Mezzogiorno (Aude), 20 febbraio 2020 … Mi mancano i tramonti che donano pace e serenità …




Pexiora (Aude), 21 – 22 – 23 février 2020 … Les salons, les expositions, les journées de la broderie, concentration de joie et de partage me manquent …

Pexiora (Aude), 21 – 22 – 23 febbraio 2020 … Mi mancano i saloni, le esposizioni, le giornate di ricamo, concentrazione di gioia e condivisione …



Pexiora (Aude), 22 février 2020 … Ces petits gestes d’affection, symbole de grande civilisation me manquent …

Pexiora (Aude), 22 febbraio 2020 … Mi mancano quei piccoli gesti d’affetto, simbolo di grande civiltà …



Pexiora (Aude), 23 février 2020 … Les rencontres avec les brodeuses, les collègues et les organisateurs d’événements me manquent …

Pexiora (Aude), 23 febbraio 2020 … Mi mancano gli incontri con le ricamatrici, i colleghi e gli organizzatori degli eventi …




Nous nous reverrons bientôt à … – Ci rivedremo presto a …


Ammerschwihr (Alsace-Grand Est), Bouliac (Nouvelle Aquitaine), Campello Monti (Verbania-Cusio-Ossola), Chadrac (Auvergne), Château d’Oléron (Ile d’Oléron) , Dôle (Bourgogne), Formigine (Modena), Issoudun (Centre-Vallée de la Loire) , Kutzenhausen (Alsace-Grand Est), Le Fay-Louhans (Bourgogne), Legnano (Milano), Limoges (Nouvelle Aquitaine), Moncoutant (Nouvelle Aquitaine), Mozzate (Como), Mozzio (Verbania-Cusio-Ossola), Panazol (Nouvelle Aquitaine), Poisy (Savoie-Auvergne), Tradate (Varese), Veigné (Centre-Vallée de la Loire), Villers-Semeuse (Ardennes-Grand Est) … ecc. etc. …

… et la liberté sera conquise !! … e la libertà sarà conquistata !!

16 commenti su “Pexiora, il y a un an …”

  1. Maria Luzia

    Merci Renato de tout cet espoir. Merci d’être là.
    Car oui tout ça nous manque!!
    Bises à vous

  2. Coucou Paola Coucou Renato !
    Oui ce salon fut un top !
    Croisons les doigts pour nous retrouver rapidement et retrouver cette belle liberté et ces bons moments de joie
    que nous pouvons vivre ensemble.
    Sachez que vous êtes très souvent avec nous puisque nous brodons PAROLIN . C est mon cas à l heure actuelle !
    Énormes poutous
    Fanchon

  3. Cinzia Minerdo

    Per tutte noi ricamatrici, nostalgiche:

    “Nell’Anima nessuno comanda.
    Lei resta dove s’incanta”.
    (cit. F. Pessoa).

    Per Te, Renato, che sei impaziente:

    “Chiudilo pure in gabbia,
    ma è grande,
    e le punte usciranno sempre.
    Se l’uomo è una stella”.
    (cit.).

    Cinzia Minerdo.

  4. Cette année m’a semblait dure, plus de rencontres, expositions et réunions du club.
    Nous ne pouvons pas savoir si les prochaines expositions auront lieu, cette incertitude est pénible.
    Soyons positifs, j’espère que nous nous reverrons. A bientôt
    Bises

  5. Bonjour Renato
    Tu as su dire tout haut et en photos, ce que nous pensons toutes. Les salons, les rencontres avec d’autres brodeuses, les créateurs Super sympas et chaleureux, comme toi et Paola. Tout nous manques terriblement. Mais nous avons l’Espoir au fond de notre cœur et nous attendons des jours meilleurs avec des retrouvailles qui seront merveilleuses .
    À très bientôt de nous revoir . Gros bisous à vous deux.

  6. ……e noi siamo già in piedi …sul nastro di partenza….pieni di energia positiva e voglia di fare..
    e lo faremo, caro Renato, non appena il BANG ! spara..noi saremo operativi !!!!!

  7. Oui, nous avons un “Grand Manque” il y aura un avant et un après … profitons en pour changer ce qui ne fonctionne pas. La Vie est Belle elle va reprendre le dessus avec encore plus de joie, de bonheur de se retrouver. Bonne journée.

  8. monique Deschler

    Nous ne connaissons pas l’avenir mais les souvenirs nous restent.Les brodeuses qui se déplacent pourvoir vos très belles réalisations gardent l’espoir. Merci pour ce souvenir et à bientôt j’espère. Amicalement à tous les deux

  9. la Queyrassine

    un très beau reportage, qui a un an et nous ramène au temps heureux des projets, des espoirs et des rencontres. Gardons ces souvenirs et formulons des vœux meilleurs pour les mois à venir. Merci Renato

  10. Ha Renato, cette page qui nous est consacrée, que d’émotion pour nous à l’association et surtout pour moi en ce moment à te lire. Ce salon, ce furent effectivement nos derniers moment “d’innocence” , nous ne savions rien de ce qui allait nous arriver, des conséquences de cette pandémie. Ce fut l’un de nos plus beaux salons, les souvenirs en sont magnifiques, et nous avons l’espoir, nous voulons que celui qui se déroulera l’année prochaine, soit à la hauteur de cette édition 2020. Nous voulons tous vous retrouver les créateurs derrière vos stands, et vous les visiteurs si fidèles à Pexiora mais aussi à toutes les autres manifestations organisées en France, en Italie et ailleurs !
    Et moi aussi avec les papillons d’@nnie je nous dit à toutes et tous : … et la liberté sera reconquise !!

  11. Encore un très bel article, que j’aurais pu écrire. Tout nous manque, les salons, les découvertes, les retrouvailles entre brodeuses, les bisous, le partage. Tu me manques, comme me manque Paola, les moments passés sur ton stand, la découverte de tes nouveautés. Il me manque et nous manque sans doute à tous ce que nous n’avons sans doute pas estimer à sa juste valeur : la liberté !
    merci pour les belles photos et merci de terminer ton article avec la photo de la belle broderie de mon amie Annie
    Je t’embrasse affectueusement

  12. MERCI pour ces belles paroles d’espoir… Grace à vous, nous avons continué notre chemin vers la liberté…

    Grace à vous nous avons rendu hommage à de belles personnes, grâce à vous, nous avons tenu bon et nous nous sommes senti un peu moins seules, en particulier pendant l’ouvrage au personnel soignant que nous avons brodé tous ensemble.

    Renato et Paola à tout bientôt, continuez de nous emmener dans vos voyages. Merci

  13. Et toi Paola, tu nous manques…
    Et toi Renato, tu nous manques…
    A bientôt… j’espère !
    De gros bisous…

Lasciami qui un commento

Questo sito usa Akismet per ridurre lo spam. Scopri come i tuoi dati vengono elaborati.

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: