Nell’attesa …

Articolo 489

Un grande motivo di svago nel poco tempo libero è quello di lasciarsi trasportare dalla fantasia e dalle proprie gambe alla scoperta di piccoli meravigliosi tesori che solo madre natura sa creare.

Mai come ora si sente il bisogno di cercare grandi speranze nelle piccole cose.

In questo periodo il rigore dell’inverno combatte contro qualche timido spiraglio di sole che fa sbocciare umili fiori donando ai prati e ai boschi addormentati un pò di colore. Non è il debutto della primavera ma un segno di speranza … Sembra quasi di assistere alla lotta eterna fra il bene ed il male, dove a volte sembra vincere il calore amoroso della vita e a volte la fredda indifferenza della morte …

In realtà tutto si alterna senza vincitori e vinti …

Siamo noi che dobbiamo decidere se desiderare dentro di noi un cuore oscuro o luminoso …





Article 489

Dans l’attente …

Une bonne raison de distraction dans le peu de temps libre est de se laisser emporter par l’imagination et par se propres jambes à la découverte des petits trésor merveilleux que seule mère nature peut créer.

Jamais comme maintenant nous avons le besoin de rechercher de grands espoirs à partir de petites choses.

Dans cette période, la rigueur de l’hiver se bat contre quelque rayon timide de soleil qui fait fleurir d’humbles fleurs, donnant un peu de couleur aux prairies et aux bois endormis. Ce n’est pas le début du printemps mais un signe d’espoir … Il semble presque d’assister à la lutte éternelle entre le bien et le mal, où parfois la chaleur aimante de la vie semble vaincre et parfois la froide indifférence de la mort.

En réalité tout s’alterne sans gagnants et perdants …

C’est nous qui devons décider de désirer un cœur sombre ou brillant en nous …





14 commenti su “Nell’attesa …”

  1. Cinzia Minerdo

    Nel Mondo di oggi manca la Spiritualità (che non vuol dire religione).

    “Il Mondo fa paura,
    ma in esso nuotano, in un immenso acquario,
    betulle,
    volpi,
    torrenti di fiori,
    strade di campagna
    e case di legno,
    e ancora i concerti
    di Brahms,
    e i valzer di Chopin”.
    (cit. J. Iwaszkiewicz).

    Cinzia Minerdo.

  2. coucou renato c’est avec une grande tristesse que je t’annonce qu’anne-marie d’isigny nous a quitté je me souviens encore les bons moments que nous avions partagé chez elle au dernier salon j’ai eu la chance de pouvoir la revoir avant son départ grosses bises
    patricia

  3. Encore des photos et toujours aussi belles. Chez nous les fleurs ne sont pas aussi en avance ….. Mais c’est beau soleil aujourd’hui pour la marche du matin avec les Pyrénées dans toute leurs splendeurs en fond d’écran !

  4. Bonjour. Merci encore une fois pour ces splendides photos.
    Je viens d’apprendre sur le blog de “Mamigoz” le départ d’Anne-Marie qui vous avait, je crois, invité à l’une (ou peut-être plusieurs) de ses expositions. Ses partages quotidiens nous manqueront à toutes. Il est bien triste de partir si vite et si tôt.
    Amicalement.

  5. Merci Renato pour ces belles photos !
    Je suis contente pour vous car j ai entendu qu en Italie il y avait un petit apaisement niveau covid ! Pourvu que ça perdure !?
    Énormes poutous virtuels à Paola ainsi qu à toi
    Fanchon

    1. Magnifiques photos, il faut prendre ce que la nature nous offre si généreusement.
      Bises à vous deux.
      Lily&Jean-Pierre

Rispondi a Annabelle78 Annulla risposta

Questo sito usa Akismet per ridurre lo spam. Scopri come i tuoi dati vengono elaborati.

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: